14.00 CHF
Détails de l'annonce

Notre génération a l’immense privilège de voir les antiques prophéties sur la résurrection d’Israël, s’accomplir sous ses yeux. Nous sommes les témoins de la manifestation du SIGNE par excellence du retour de , tel que ce dernier le décrit en Luc 21 :23-24 : « La mort et la résurrection de Jérusalem ». Or, depuis de 50 ans maintenant, Jérusalem est revenue sous la souveraineté d’Israël rassemblé de plus de 120 nations pour redevenir un état fort et florissant défiant ainsi toutes les lois de l’histoire. Ce seul fait devrait interpeller les chrétiens. Ce fut le cas juste après 1967 quand la Jérusalem historique redevint juive, ça l’est beaucoup moins 50 après. Luc Henrist dresse avec ce livre un portrait de l’Eglise vis-à-vis d’Israël, sans complaisance et avec beaucoup de lucidité.

Un livre sur Israël ! Comme le reconnait l’auteur, c’est un sujet qui dérange, pire c’est un sujet qui fait peur ; et pourtant, c’est un sujet qui devrait remplir de joie les chrétiens.

Puisse ce livre de Luc HENRIST contribuer à ouvrir les yeux de beaucoup et être un instrument dont Dieu se servira pour révéler la force de son bras, pour que les yeux voient et les oreilles entendent les merveilles de Dieu dans le temps actuel.

"La plupart des chrétiens savent que les Juifs ont été élus par Dieu pour être Son peuple sur la terre et que ce peuple a joué un rôle important dans la révélation de Dieu au monde. En réalité, la Bible a été en grande majorité écrite par des Juifs et elle s’adresse avant tout à eux. Tous les prophètes étaient Juifs et leur message s’adressait au peuple d’Israël. Mais il semble que pour la plupart des chrétiens, ces notions soient devenues secondaires pour ne pas dire caduques. Le titre de cet ouvrage ne se veut pas provocateur. Il est plutôt la conclusion d’années d’études sur le sujet et de plusieurs années de vie en Israël, sur le terrain. Pendant cette période, j’ai découvert que les enfants israéliens apprennent l’Histoire du Christianisme (et ses horreurs) à l’école. Contrairement aux enfants européens auxquels on cache ces choses… La plupart des Européens pensent que les pires ennemis des Juifs sont les Musulmans. Mais la réalité historique est que, bien avant avoir été détestés par les Musulmans, les Juifs étaient détestés, persécutés et même chassés de nos pays européens « chrétiens »… Il y a 2000 ans, l’apôtre Paul nous encourageait (les non-Juifs) à les « provoquer à la jalousie » (Romains 11 : 11) Mais lorsqu’on fait un bilan des relations judéo-chrétiennes de ces deux millénaires, il faut avouer qu’au lieu de provoquer les Juifs « à la jalousie », l’Eglise les a plutôt provoqués à la méfiance et à la colère… Et c’est aussi une raison pour laquelle on peut parler « d’échec de l’Eglise » face aux Juifs." – Luc Henrist

Cette annonce a été vue 3 fois.
%d blogueurs aiment cette page :