Pureté et persécution

1 PIERRE 4.1‑5

Quel lien y a‑t‑il entre la souffrance et la pureté chez le chrétien? Nous n’associons pas généralement ces deux termes, mais Pierre déclare que ceux qui souffrent dans la chair en ont fini avec le péché et qu’ils ne vivent plus selon les convoitises humaines, mais selon la volonté de Dieu. 
Cela ne veut pas dire qu’ils ont atteint la perfection, mais que le péché a perdu sa puissance sur eux.

Selon le passage du jour, nous sommes au combat, et Pierre nous recommande de nous armer de la même pensée que Christ quand il a souffert. Comme il s’est soumis à la volonté du Père et qu’il est allé à la croix, nous devons aussi accepter que les souffrances s’intègrent au plan de Dieu pour nous. C’est l’un des moyens par lesquels il nous purifie et nous libère de nos anciens péchés.

Dieu appelle les croyants à vivre différemment de ceux qui les entourent. Cela ne signifie pas qu’ils doivent leur être ouvertement hostiles, mais que leur vie devrait servir d’exemple de pureté. Certains pourraient en être offensés, car leur péché sera ainsi condamné, et ils pourraient dénigrer les chrétiens dans le but de se donner bonne conscience.

Bien que nous souhaitions attirer les autres à Christ, il est possible que notre vie les rende mal à l’aise ou malveillants. Voilà pourquoi tant de chrétiens, dans le monde entier, sont persécutés et même tués pour leur foi. Cependant, chaque fois que l’Église a affronté la persécution, elle en a été purifiée et fortifiée. Dieu ne veut pas que les souffrances nous abattent, mais qu’elles nous sanctifient et nous permettent d’être de bons témoins de Jésus.

Magazine en Contact


© 2018, ADD La Ciotat – Pasteur Xavier Lavie

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :