Remplir ses greniers

Shalom,

Ce n’est pas le moment de vilipender son argent n’importe comment. L’argent va cruellement manquer. Il n’y en a déjà plus beaucoup, mais là, il n’y en aura plus.
C’est pourquoi il nous faut être très prudent. Nos investissements limités dans l’essentiel.
Faisons preuve de sagesse et discernement. On nous pousse à consommer au delà de nos moyens. Certes, Dieu pourvoit à tous nos besoins et même au delà. Ce n’est absolument pas une raison pour abuser.
La trésorerie est capitale. Nos vieux adages ne sont pas mauvais, on ne met pas tous nos œufs dans le même panier. Garder une poire pour la soif. Ne pas manger tout son pain.
Nos anciens savent de quoi ils parlent. Tout particulièrement ceux qui ont vécu la guerre et le rationnement. Ils pourraient vous en dire long. Garder le papier journal pour emballer, le moindre bout de ficelle, etc. Je me souviens très bien avoir vu ma grand-mère agir ainsi. Elle n’avait pas tord.
Se tourner vers l’essentiel. Mettre toute sa confiance en Dieu et le croire quand Il déclare qu’Il prend Lui-même soin de nous. Voilà la clé. Éviter la convoitise et l’amour de l’argent, source de tous les maux. Se contenter de ce que nous avons. Ainsi, nous vivrons bien.
Bonne journée bénie.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :