Dieu est bon mais il n’est pas le bon Dieu

Tout est écrit. Tout ce que nous avons à savoir a été écrit et nous est parvenu miraculeusement. Dieu veille sur sa parole pour qu'elle se réalise. Le ciel et la terre passeront, mais sa parole subsistera à jamais.
Pourquoi donc manquons-nous à ce point de crainte envers l'Eternel? On ne cesse de répéter que Dieu est bon, qu'il est doux, lent à la colère, prêt à pardonner. Tout ceci est bien vrai. Et nous prenons ceci comme prétexte pour nous permettre n'importe quoi.
Ne savons-nous pas que Dieu est aussi un feu dévorant? Avons-nous oublié qu'il peut aussi se mettre en colère? Nous savons que Dieu jugera son peuple par son fils Jésus-Christ de Nazareth. Et nous continuons de nous moquer de lui en vivant à notre guise sans tenir compte de la liberté que Jésus nous a offerte à la croix. Nous vivons dans le péché, nous convoitons, nos yeux se plaisent à aimer les richesses que la rouille et la teigne peuvent atteindre.
Nous tolérons la pornographie, la violence, le meurtre dans nos maisons. Oui, nous tolérons de telles images dans nos salons sans rien dire, sans même nous en rendre compte.
Ne sommes-nous pas appelé à être saint comme le Père est saint?
Il nous faut tendre à la sainteté. À marcher selon ses commandements. Devant le salut offert par Jésus à la croix, l'exemple qu'il nous donna, pourquoi ne suivons-nous pas le chemin que Jésus nous a montré? Pourquoi marchons-nous en parallèle de notre foi, nous appuyant dessus de temps à autre et dès que tout va bien, nous remarchons comme le monde???
Ce n'est pas à cela que nous avons été appelé.
Mais nous sommes appelé à marcher comme Jésus marchait, à faire les mêmes choses que lui, voir même de plus grandes. Et c'est possible! Parce qu'il l'a dit. Il n'est pas menteur. Notre manière de vivre notre foi fait Dieu menteur! Car nous ne vivons pas ces choses alors que Jésus lui-même a dit ces choses, lui, la vérité.
Ouvrons donc les yeux sur notre état. Ne nous contentons pas de dire que le bon Dieu nous aidera, mais décidons de vivre pleinement notre foi en Jésus et dans le Tout-Puissant quel qu'en soit le prix. Arrêtons de nous appuyer sur notre foi comme sur une canne, mais brandissons cette canne pour proclamer devant le monde que nous sommes à Dieu, que Dieu est bon, que Jésus est vivant, annonçons la bonne nouvelle, chassons les démons au nom de Jésus de Nazareth et imposons les mains aux malades. Nous verrons Dieu les guérir.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :