Le veau d’or

Le bien-être évangélique ressemble à s’y méprendre au veau d’or dans le désert… Ils adorent ce qu’ils ont fait de leurs propres mains d’hommes!!! Mais il faut d’abord que cette génération d’âmes incirconcis de cœur traverse le désert afin que ceux qui refusent la repentance soient, à l’instar de cette génération perverse du veau d’or, éliminée. Qu’il ne reste qu’un reste comme annoncé d’avance. Ni les habits, ni les chaussures de ce reste ne s’useront. Leurs pieds ne s’enfleront pas non plus. Le scorpion ni le serpent ne pourront les atteindre. Car il est grand Celui qui veille sur son peuple. Alors les cœurs de ce peuple battront d’un seul rythme, celui du Père. Une Eglise sans ride ni tache. Pure, sans défaut. Comme l’Agneau. Ce ne sont pas que des mots. C’est ainsi que sera l’Église de Jésus de Nazareth. Pas moins!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :