Accident à Boveresse: deux Neuchâtelois se tuent sur la route

Accident à Boveresse: deux Neuchâtelois se tuent sur la route

Accident à Boveresse: deux Neuchâtelois se tuent sur la route

Un fait divers… Sauf quand c’est notre propre famille que ça touche.

Ci-dessous, un magnifique texte d’un membre de la famille:

Cher Killian,
Déjà 17 années se sont écoulées où j’avais fais ta connaissance, 17 ans que je t’ai vu évoluer et grandir.
Je n’oublierai jamais la fameuse claque que tu m’avais mise à Blonay lorsque je t’avais piqué une chips du haut de tes 3 ans.
Je me souviens lorsque que ta maman devait remettre tes chaussettes à la même hauteur, tu étais maniaque lorsque que tu étais encore un bambin.
J’ai eu la chance d’être présent à tous tes anniversaires, à ta communion et à ta confirmation, sans compter aussi à toutes les fêtes de Noël.
Et puis, que se soit au Locle ou sous le Mont je suis venu te voir jouer au foot.
Fan de Gotteron, tu as désiré jouer au hockey dans un premier temps dans une équipe « bout de bois » puis je t’ai fait rentrer dans l’équipe de Ins, où j’ai joué durant 5 ans. Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de t’arbitrer ( ton papa m’en aurait voulu de te pénaliser et te voir sur le banc)
Nous avions une grande complicité tous les deux.
Je n’aurai plus l’occasion de pratiquer le hockey libre à tes côtés, ce que je faisais avec grand plaisir et où j’attendais de tes nouvelles chaque week-end.
Le fait que tu gardais ce contact avec moi me faisait du bien.
Tous ces souvenirs avec toi ou nous rigolions comme des copains seront à jamais graver dans ma mémoire.
Ces quelques sont dictées par un tonton et un papa ou les enfants sont à jamais la prunelle de ses yeux.
Killian, je te souhaite bon voyage et comme tu le disais si bien ( grâce à ton papa) aux chiottes l’arbitre
TU VAS ME MANQUER…

Gregory Wipfli

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :