FORTES CHALEURS ET CANICULE

Une période de forte chaleur met à dure épreuve l’organisme et peut avoir de graves conséquences sur la santé telles que déshydratation, coup de chaleur, hyperthermie (élévation de la température corporelle), voire décès dans les cas extrêmes.

Tout un chacun peut souffrir des effets délétères d’une vague de chaleur. Des personnes sont toutefois plus à risque que d’autres et nécessitent une attention particulière:

  • nourrissons et petits-enfants,
  • femmes enceintes,
  • personnes âgées,
  • malades chroniques ou sous certains traitements (tranquillisants, antidépresseurs, psychotropes, diurétiques, etc.),
  • personnes atteintes de troubles des fonctions supérieures (mémoire, capacité de jugement, démence, etc.),
  • travailleurs,
  • militaires,
  • sportifs

Quelques gestes simples permettent de se préparer à une vague de chaleur, de s’en protéger et de s’entraider:

Comment se préparer ?

  • S’assurer du bon fonctionnement des fenêtres, volets, stores, thermomètres, ventilateurs, climatiseurs, frigos, congélateurs,
  • S’informer quotidiennement sur les prévisions météorologiques
  • En cas de maladies chroniques ou de traitements médicamenteux, demander conseil à son médecin sur les précautions à prendre en cas de forte chaleur (adaptation du dosage, suspension du traitement ?), car certains médicaments peuvent aggraver les symptômes d’une déshydratation ou d’un coup de chaleur.

Comment se protéger ?

  • Rester au frais
  • Boire davantage et régulièrement sans attendre d’avoir soifBoire de l’eau essentiellement.Eviter l’alcool, les boissons sucrées et les boissons contenant de la caféineFaire boire beaucoup et régulièrement les enfants et les personnes âgées
  • Préférer les repas froids et légers riches en eau (fruits, salades, légumes, produits laitiers)
  • Porter des habits amples, légers, clairs, de préférence en coton
  • A l’extérieur, porter une casquette ou un chapeau et emporter avec soi une bouteille d’eau
  • Se rafraîchir régulièrement avec des douches fraîches ou des compresses humides sur le corps
  • Utiliser un ventilateur pour faire circuler l’air
  • Réduire l’activité physique et éviter les efforts physiques pendant les heures les plus chaudes
  • Garder la fraîcheur dans son habitation: maintenir les fenêtres, les volets et les stores fermés pendant la journée, tant que la température extérieure est supérieure à la température intérieure, les garder ouverts tôt le matin, tard le soir et la nuit en créant des courants d’airSi l’habitation ne peut être rafraichie, prévoir de rester dans un endroit frais, voire climatisé pendant les heures les plus chaudes (endroits ombragés, grands magasins, cinémas, églises,…)
  • Limiter l’utilisation des appareils électriques dégageant beaucoup de chaleur (four, éclairage, télévision, ordinateur, etc.)
  • Ne laisser personne ni aucun animal dans un véhicule fermé

Comment s’entraider ?

  • Demander de l’aide à temps à ses proches ou ses voisins. Ne pas rester isolé-e.
  • Penser à offrir son aide à ses proches ou ses voisins, en particulier les personnes âgées, handicapées ou fragilisées. Ne pas les laisser isolé-e-s.

Signaux d’alerte en cas de déshydratation ou de coup de chaleur:

  • Fatigue, faiblesse
  • Maux de tête
  • Crampes musculaires
  • Confusion, vertiges, désorientation
  • Nausées, vomissements, diarrhées
  • Bouche sèche
  • Température élevée
  • Pouls rapide

En présence de signaux d’alerte, agir immédiatement:

  • faire boire et rafraîchir la personne,
  • appeler le médecin traitant ou le médecin de garde 0848 134 134

En cas d’urgence appeler le 144

Alerte canicule – Nouveau concept en 2021

MétéoSuisse émet des alertes canicule depuis 2005. Jusqu’en 2020, les alertes canicule étaient basées sur l’indice de chaleur, qui combine la température de l’air et l’humidité relative.
Depuis juin 2021, MétéoSuisse se base sur la température moyenne journalière (Tmean)(moyenne des températures diurnes et nocturnes) pour émettre une alerte canicule. Quatre niveaux de danger ont été définis selon ce nouveau concept, qui tient compte de la température moyenne journalière et de la durée de la période de chaleur. Des alertes canicule sont émis pour des degrés de danger 2, 3 et 4.

Canicule_1.png
Canicule_2.png

Source : MétéoSuisse (Adaptations SCSP)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :