Terreur nocturne

« C’était la nuit. Nous étions quelques’uns et dormions dans la même pièce. Comme un dortoir.

Une femme faisait un cauchemar quelques couchettes plus loin. Elle fut saisie d’une vrai terreur nocturne, celle qui vous marque, même pendant la journée après votre réveil.

Cette terreur était tellement violente que je pu moi-même la ressentir, ce qui me réveilla. »

Ceci s’est passé pendant la nuit de vendredi 18 février 2022 au samedi 19 février 2022… un songe…

Que celui qui a des oreilles pour entendre…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :