Collaborateurs chrétiens du nazisme

Ils sont sortis du milieu de nous… 1Jean 2 :19

Articles tirés de sites internet :
https://de.wikipedia.org/wiki/Karl_Georg_Kuhn

Karl Georg Kuhn

(né le 6 mars 1906 à Thaleischweiler ;† 15septembre 1976 à Heidelberg ) était un théologien protestant allemand ( érudit du Nouveau Testament ), érudit religieux, orientaliste et professeur d’université. À l’ époque du national-socialisme , il était considéré comme un spécialiste des « questions juives » et était activement antisémite . Après la fin de la guerre, il était un chercheur important de Qumrânil a également assisté au séminaire rabbinique afin d’acquérir des connaissances fondamentales de la littérature talmudique auprès d’Israël Rabin. Le séminaire juif de Breslau avant 1904 et le Logo depuis 1928, avec la devise (hébraïque) Parce que le commandement est une lampe et la loi est une lumière,Proverbes6:23.

Le séminaire théologique juif de Breslau , en fait le séminaire théologique juif Fraenckel’sche Stiftung , était un séminaire de formation de rabbins et un centre d’enseignements et d’études juives situé à Breslau qui exista de 1854 à 1938.

Il  était devenu l’une des plus importantes institutions éducatives juives d’Europe jusqu’à l’ arrivée au pouvoir des nationaux-socialistes en Allemagne. Le séminaire  clôtura son actvité en 1938.

Lors des pogroms de novembre 1938, la bibliothèque et le séminaire furent dévastés, après quoi ils ont été fermés par les nationaux-socialistes. De nombreux étudiants furent emmenés au camp de concentration de Buchenwald.  

Certaines de ses activités se sont poursuivies clandestinement durant un certain temps. Les deux derniers étudiants ont été ordonnés le 21 février 1939. Une partie de la bibliothèque est arrivée en Suisse après la guerre et se trouve maintenant dans la bibliothèque de la communauté israélite Cultus à Zurich (Suisse).  

L’érudit du Nouveau Testament et antisémite Gerhard Kittel est devenu le professeur universitaire de Kuhn à Tübingen. Du début d’août 1928 à l’automne 1932, ses études furent soutenues par la Notgemeinschaft der deutschen Wissenschaft à la suggestion de Kittel, pour qui il traduisit et commenta un texte rabbinique. En avril 1931, Enno Littmann fit de lui un Dr. phil. PhD .  Du 1er octobre 1932 au 30 septembre 1934, il fut assistant de recherche pour le bibliothécaire Georg Leyh à Tübingen. Pour Leyh, on lui a demandé d’évaluer une copie du dictionnaire Arabicum – Latinum de la succession de Theodor Nöldeke, qui était accompagnée de notes. Kuhn a progressé lentement avec ce travail.  …

Lire l’article complet ici !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :