VENT DE PANIQUE CHEZ CERTAINS EVANGELIQUES…

Le mardi 2 février, le Ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, declare que les évangéliques sont un «problème très important». Et cette declaration, au lieu de rappeler aux évangéliques ce que les apôtres nous annonçaient: “c’est par beaucoup de tribulations qu’il nous faut entrer dans le royaume de Dieu” (Actes 14:22) a déclenché un vent de panique chez les évangéliques. Au point où un individu a trouvé intelligent de voler l’emblême de la persecution des Juifs dans nos pays européens… L’étoile de David jaune avec en son centre la lettre “J” pour “Juif”, d’éffacer ensuite sommairement cette lettre et d’écrire par dessus: “Je suis un problème évangélique”… Donc, de substituer le Juif par le Chrétien.

Je trouve cela de très mauvais goût car ce n’est pas la première fois que l’Eglise vole ce qui appartient aux Juifs pour se l’approprier. On le voit dans pas mal de rites dans l’Eglise catholique et on le voit également chez pas mal de protestants/évangéliques qui déclarent que Dieu a rejeté Israël et que maintenant l’Eglise est le nouvel Israël. Cela s’appelle la “Théologie du Remplacement ou de la substitution”. Bien entendu, le “nouvel” Israël ne s’approprie que les bénédictions mentionnées dans la Bible et laisse les maledictions aux Juifs…

Et maintenant qu’un ministre ose faire une declaration un peu “musclée” sur les évangéliques, ceux-ci, au lieu d’avoir confiance en Dieu et de croire que de toute façon, Dieu est souverain et qu’Il fera “concourir toutes choses au bien de ceux qui l’aiment” ils cèdent à la panique, démontrant clairement leur manque de foi et de confiance en Dieu. Mais surtout, ils volent le symbole qui illustre le mieux la persécution qui a mené au massacre de 6 millions de Juifs.Tout d’abord, il n’y a pas 6 millions de chrétiens évangéliques en France. Donc, la proportion n’est pas correcte. Ensuite, et surtout, les lois antisémites mises en place pendant la guerre ne peuvent être comparées avec la déclaration d’un ministre à la télévision qui ne représente que sa propre opinion et non celle du gouvernement.Il est vraiment regrettable de constater que ces protestants ne connaissent pas leur propre Histoire… Car s’ils avaient voulu utiliser un symbole qui représente la persécution des protestants, ils auraient pu reprendre la croix huguenote, symbole des protestants auxquels le Roi Louis XIV, en 1685, avait révoqué les droits acquis par l’Edit de Nantes. Et cette révocation a eu pour consequence de graves persécutions et a causé l’exil de nombreux protestants français.

Je conclurai en disant, “Rendez à César, ce qui appartient à César” et aux Juifs, l’étoile de David, qui appartient aux Juifs.

Luc HENRIST (Luc Henrist)

5 février 2021

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :